« retour

GESTALT Thomas Lang

Pour Thomas Lang, la planche contact composée de 36 vues crée une image unique. Il donne à voir des détails, des erreurs, il met en scène le désordre des Hommes, des paysages, qui s’équilibre. Ses « Gestalt », le nom de sa série et un terme qui se traduit par « ensembles » en français, sont construits minutieusement avec une approche mathématique. En nait une beauté qui finalement vient elle-même de l’imprévisible. La narration est abstraite, la surface devient profonde. Ces images nous rappellent à l’origine de la photographie : le film pellicule et la machine animale d’Etienne-Jules Marey.

Exposition du 6 au 26 avril 2018
ouvert de 14h à 18h du jeudi au samedi
contact : nicolas@mdj-galerie.com